© Morgane MONNERET

Meillonnas

village de faïence

Là où commence la montagne

Revermont des collines, des crêtes, des vignobles, du Comté et des balades au vert, Revermont des Cavets et de leurs villages… tels est le village de Meillonnas. Au pied des premiers contreforts des montagnes du Jura, voici un ancien bourg fortifié qui possède encore une partie de son château et de son enceinte. Il doit sa renommée à la faïence qu’on y fabriquait aux XVIIIe et XIXe siècles.

Un baron, loin d’être marron

Le château a été construit vers 1350. Du XVe au XVIIIe siècle, il appartient aux La Chambre-Seyssel, famille savoyarde qui le vend en 1740 à Nicolas de Marron, oncle du fondateur des faïenceries. Car depuis l’époque gauloise, Meillonnas est associé à la fabrication de céramiques : les argiles du secteur sont d’une excellente qualité. La proximité du cours d’eau local, le Sevron, participant à cette activité. Les Marron seront propriétaires du château jusqu’en 1839 et la production de faïences cessera quelques décennies plus tard. Les plus belles pièces sont aujourd’hui visibles au musée du Revermont à Cuisiat et au musée de Brou à Bourg-en-Bresse.

Des fresques médiévales

L’église Saint-Oyen fut en grande partie reconstruite aux XVIIe et XIXe siècles mais la chapelle Notre-Dame témoigne de son passé médiéval. Elle fut fondée par un chevalier local en 1382, ainsi que l’atteste l’inscription gravée sur la clé de voûte. Il avait alors commandé des fresques pour la décorer, lesquelles sont aujourd’hui toujours visibles et constituent l’ensemble le plus complet du département. D’inspiration italienne, l’artiste est resté anonyme mais on y retrouve aisément l’influence de Giotto.

Un parcours en faïence

Meillonnas possède quelques belles maisons anciennes, dont certaines à colombages, tel l’ancien presbytère en face de l’église. Il existe même une « rue des colombages ». Suivez les plaques des rues, elles sont en faïence !

A proximité du château, le parc Balland, traversé par le Sevron, est un véritable havre de paix des plus romantiques. Et de-ci, de-là, des œuvres d’art garnissent les espaces verts : réalisations des amis artistes de Roger Vailland, dont la maison est à voir dans la rue qui porte son nom depuis 1989.

En savoir plus sur la faïence de Meillonnas

Vous aimerez aussi