© jcomp Freepik
SuprenantPiment de Bresse

Suprenant piment de Bresse

Le piment et la Bresse, un duo improbable… pas si sûr. La plaine de Bresse, pays du poulet et du maïs, sait aussi piquer notre curiosité.

plantation de pimentPiment de Bresse en poussePiment de Bresse en pousse© dipshri Freepik

Un insolite de Bresse

Dans les années 1950, il est un incontournable de la cuisine locale, il agrémente beaucoup de plats dont le pourri bressan, fromage fort produit en Bresse. Il tombe ensuite en désuétude pendant quelques années et connaît aujourd’hui un regain d’intérêt. Il y a quelques années, une variété ancienne a été miraculeusement retrouvée dans le nord de la Bresse, vraisemblablement en provenance du Doubs. Quelques producteurs proches de leur terroir s’y intéressent et ce n’est qu’un début. Moins connu que celui d’Espelette, mais tout aussi apprécié, le piment de Bresse s’invite à la table des gastronomes en tout genre.

Un peu de peps

Appelé aussi poivre rouge de Romenay, du nom de la commune d’origine située à quelques kilomètres au nord du charmant village de Saint-Trivier-de-Courtes. Le piment de Bresse revient en force ces dernières années grâce à des passionnés du terroir qui le ressuscitent à l’instar d’Anaïs Renoud et son exploitation au nom évocateur Des fleurs en Soi installée à Val-Revermont. Dans son jardin bio, Anaïs fait une place à ce fruit de souche ancienne et sait le choyer. Il se sème sous serre en mars bien au chaud sous couche de fumier de cheval (méthode naturelle). Repiqué en godet, il est ensuite mis en pleine terre fin mai. La récolte s’esquisse fin août mais s’accélère fin septembre.

Une présence encore mystérieuse

Le piment semble avoir été importé au XIIIème siècle sans vraiment connaître sa provenance. Son implantation à Romenay reste encore un mystère. Il est issu de l’espèce des Capsicum annuum. C’est un piment plutôt petit, doux, à la chair fruitée et épaisse. Très fruité, il a l’avantage de réveiller les papilles avec douceur. Noté 4/10 sur la table simplifiée de l’échelle de Scoville, vous savez cette fameuse échelle de mesure de la force des piments inventée en 1912 par le pharmacologue Wilbur Scoville.

Inédit

Décidément, la cuisine bressane savoureuse et innovante n’a pas dit son dernier mot. En sauce, en coulis ou en accompagnement de viande froide par exemple, il fait merveille. Envie de tester cet insolite de Bresse ? Vous pouvez aussi le retrouver chez Libeluile sous forme d’huile d’olive aromatisée au piment de Bresse, parfait pour relever une salade estivale ou une pizza.

Je découvre Libeluile

Suprenez

vos papilles