© Didier Delmas

Maison Moissonnier, un style unique

Bourg-en-Bresse capitale du mobilier design de luxe ? Bien sûr que non, mais la ville abrite une pépite en la matière : l’ébénisterie Moissonnier.

Naissance d’un mythe

Référence dans les métiers d’art liés au travail du bois, la maison Moissonnier perpétue un savoir-faire d’excellence depuis 1885. A l’époque, Bourg-en-Bresse est au cœur d’un territoire riche en bois. Chêne, poirier, noyer et cerisier. C’est ici que décide de s’installer Emile Moissonnier, sculpteur et peintre de talent. Il inaugure son atelier d’ébénisterie le 21 avril 1885. Atelier qui jouxtait son habitation au 67 av. Maginot. Sa spécialité : la reproduction de mobilier de style Renaissance.

Le début d’une success story

Ses enfants, Gabriel et Paul, héritent de ses dons artistiques. Ils prennent la relève et l’atelier se transforme rapidement avec la construction d’une manufacture en 1946 de l’autre côté de l’avenue. C’est le début d’une success story. Une notoriété qui s’étend Outre-Atlantique avec des commandes pour les célèbres magasins new-yorkais Bloomingale’s.

Une griffe est née

La génération suivante se spécialise dans la reproduction de pièces classiques en y apportant ce twist qui fait sa singularité. Son regard contemporain sur l’ancien fait mouche. La palette de couleurs s’élargit, des motifs plus ou moins inattendus sont introduits et crées ce style unique. Une griffe est née !

Une adresse burgienne loin des regards

La maison Moissonnier perpétue de précieux savoirs tout en étant résolument tournée vers l’avenir.

Les façades donnant sur l’avenue Maginot sont modestes, immuables dans le paysage burgien. Ainsi se préservent les belles surprises !  Car c’est bien là que bat le cœur de l’entreprise, bien là que le mobilier alliant audace et tradition s’imagine et se crée grâce à des savoir-faire rares : marqueterie, sculpture, patine, dorure à la feuille. Peut-être commencez-vous à voir se dessiner le contour des collections que vous devinez étonnantes, uniques : un meuble de style XVIIIe laqué de rose shocking, c’est possible !  Et tellement d’autres créations inédites : commodes, buffets, tables, consoles, sièges… tout ce qui peut sublimer la décoration d’un intérieur.

Encore aujourd’hui, l’utilisation d’essences françaises pour la fabrication des meubles reste la règle. Imaginez quelle serait la fierté du fondateur, Émile Moissonnier, de voir aujourd’hui son entreprise reconnue au travers du label « Entreprise du Patrimoine Vivant » et tutoyer les plus grands à l’international.

Très occasionnellement l’entreprise ouvre son atelier. Un moment suspendu, rare, à l’image de son art. N’hésitez pas à surveiller notre agenda, il se peut qu’une visite s’organise. Les places sont chères.

Voir l’agenda des visites guidées

De découverte en découverte

Pour aller plus loin