© Pierre JAYET
En famille

A la découverte du monastère royal de Brou

Il était une fois le monastère royal de Brou

Le monastère royal de Brou pourrait être un très bel album jeunesse. Imaginez un grand format au papier de qualité, des dessins soignés retraçant des décors somptueux, des couleurs vives et contrastées, des portraits aux traits fins. Quel enfant n’aurait pas l’envie d’en tourner les pages ? La quatrième de couverture résumerait ainsi l’histoire. « Il était une fois la vie extraordinaire d’une toute jeune princesse à travers l’Europe du XVIème siècle.  Elevée à la cour d’Amboise sur les bords de Loire pour devenir reine, son cruel destin l’a conduite entre Flandre, Espagne et Savoie, de palais en châteaux. C’est ici à Bourg-en-Bresse qu’elle fait construire la merveilleuse église de Brou, hommage au grand amour de sa vie, le duc Philibert de Savoie. »
Plutôt vendeur non ?

S’initier à la beauté dès le plus jeune âge

Princesse aux splendides robes de taffetas et de soie, longues chevauchées, chevaliers en tenue d’apparat, parties de chasse…l’histoire du monument se raconte aussi à hauteur d’enfant.

Visiter le monastère royal de Brou quand on est enfant, c’est tout simplement s’initier à la beauté. Il suffit de raconter l’histoire et de contempler. Nous sommes si petits dans l’immense nef dépouillée. Forcément admiratifs devant la splendeur du chœur, impressionnés devant les tombeaux et leurs personnages grandeur nature.

Faites de Brou votre terrain de jeu

Si le monument se contemple, il se prête aussi au jeu. Alaric est un compagnon idéal, il connaît tout sur le monument (église et cloîtres). Les enfants se feront une joie de le suivre.

Livret à demander l’accueil du monument.

Les enfants, n’oubliez pas d’emmener papa et maman à Brou !  Cette fois-ci, c’est vous qui décidez.

Convaincu ?

Venir sur place