img-name-mising

Château deTreffort

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Château, Château fort à Treffort-Cuisiat

  • Après l'occupation du peuple Burgonde au 5ème siècle et des Francs jusqu'au 9ème siècle, les sires de Coligny créent un large territoire appelé "la Manche de Coligny". La première mention écrite de "Trefortium" date de 974.

  • Au 10ème siècle (974), première trace d’une maison forte occupant le sommet du village sûrement sur des vestiges gallo-romains. (Tour)
    Au 13ème siècle, il se transforme en château à vocation militaire et de résidence.
    Il occupait un quadrilatère de 60 mètres sur 43 qui était défendu par huit tours dont l’une, au sud, servait d’entrée. Il était protégé au sud par un fossé, un pont-levis, et au nord par une tranchée creusée dans le roc qui sert aujourd’hui de chemin.
    Les comtes de Savoie y...
    Au 10ème siècle (974), première trace d’une maison forte occupant le sommet du village sûrement sur des vestiges gallo-romains. (Tour)
    Au 13ème siècle, il se transforme en château à vocation militaire et de résidence.
    Il occupait un quadrilatère de 60 mètres sur 43 qui était défendu par huit tours dont l’une, au sud, servait d’entrée. Il était protégé au sud par un fossé, un pont-levis, et au nord par une tranchée creusée dans le roc qui sert aujourd’hui de chemin.
    Les comtes de Savoie y ont séjourné à plusieurs reprises à travers les siècles. (1297, Amédée V et Sybille de Bâgé séjournent à Treffort avec 363 chevaux - 1316 & 1319, visite du Comte et de la Comtesse de Savoie accompagnées de 244 chevaux) Il connut plusieurs fois l'épreuve de siège avant d’être définitivement ruiné au 16ème siècle par le maréchal Biron.

    A voir « Entrée du château » : Boulet de catapulte. En 1468, les troupes de Jean de Viennois attaquent Treffort (les boulets de 30 à 40 kg taillés dans des blocs de pierre étaient utilisés au Moyen-âge dans l’artillerie).

    Transformé en carrière de pierres, il est racheté et en partie reconstruit par Tony Ferret, architecte départemental des monuments de France (fin 19ème, début 20ème).
    De nombreux réemplois sont visibles un peu partout dans le village.

    « Carreaux plombés » : 25 000 carreaux ont été fabriqués à Meillonnas pour les châteaux de Treffort et Orgelet.

    Ville fortifiée
    Au début de la période savoyarde, Treffort fut doté de remparts dont on voit encore quelques vestiges. Ils étaient percés d’au moins six portes et garnis de plus de trente tours.
Prestations
  • Services

    • Pokestop